claude_ceo.jpg

Audrey Foster

PRÉSIDENTE ET DIRECTRICE GÉNÉRALE

Après l’obtention d’un MBA à Berkely, Audrey Foster entama un doctorat en commercialisation des nanotechnologies dans le domaine médical, qu’elle réussit avec mention l’année même où elle fonda l’entreprise Genos, qui se tailla rapidement une place parmi les géants mondiaux de la recherche neurologique, prothétique et biotechnologique. Il lui suffit de quelques mois pour convaincre d’importants investisseurs de lui confier les fonds nécessaires pour opérer une série de fusions-acquisitions d’entreprises actives dans les domaines de la cybertechnologie, dont Asym, chef de file international en robotique appliquée.

Ce consortium devint finalement Elix, entreprise privée dont madame Foster est toujours l’actionnaire majoritaire.

Il est à noter également qu’après de nombreux plaidoyers remarqués en faveur de la déréglementation de la recherche et du lobbyisme dans le secteur des biotechnologies, elle a été invitée à se joindre au conseil de sécurité de la Division Technologie, Industrie et Économie des Nations Unies. 

« Certains créent la richesse. Nous créons l’intelligence. »

                                 -  Audrey Foster

NOC_1904-2.jpg

Marc Laurence

directeur recherche et développement

Les travaux postdoctoraux de Marc Laurence sur les propriétés des matériaux biosynthétiques en robotique ont rapidement trouvé des applications pratiques, permettant la création d’une série de bioprothèses robotisées qui remplacent les membres humains comme jamais auparavant. Après une dizaine d’années comme chef des technologies et superviseur des chaînes d’opération chez Asym, il accepte l’invitation d’Audrey Foster à rejoindre Elix, charmé par l’abondance des ressources attribuées à la recherche et par le potentiel infini de la nouvelle entreprise.

Polyvalent et toujours actif dans le milieu académique, Marc Laurence poursuit actuellement un troisième baccalauréat, cette fois en philosophie, tout en siégeant à de nombreux comités qui encadrent les aspects scientifiques, méthodologiques et éthiques de la recherche universitaire.

« L’humain tel que nous le connaissons n’est pas l’aboutissement de l’évolution. »

                                      -  Marc Laurence

richard.jpeg

Richard Belmont

chef de projet, intelligence artificielle

Véritable pionnier de l’intelligence artificielle, Richard Belmont a développé un programme dont les propriétés évolutives et les facultés sociales et émotionnelles ont rendu le célèbre Test du Turing complètement caduc. Il a effectué divers contrats comme consultant, d’abord dans le domaine de l’automobile, puis en aérospatiale, avant d’être recruté chez Asym par Marc Laurence lui-même, qui souhaitait ajouter une dimension intellectuelle aux prouesses physiques de ses produits. Après l’acquisition d’Asym, Richard a suivi son collègue chez Elix, où il supervise l’ensemble des activités de développement, d’implémentation et de déploiement des programmes d’intelligence artificielle et de leurs interfaces au sein des unités LX et des prototypes subséquents.

 Richard Belmont est également l’auteur de Learning machines: the self-fulfilling revolution of artificial intelligence (Artemis Publisher, 2016), en lice pour le prestigieux prix Nocter.

« Il n’y a pas de vie sans intelligence, quelle que soit sa forme. »   

                                          - Richard Belmont